Tennis – Yours Conditionally

Tennis, le couple indie pop le plus glamour de ces dernières années fait toujours des ravages quand ils passent. Patrick Riley et Alaina Moore nous ont quitté avec un troisième opus Ritual in Repeat en 2014 plutôt mémorable avec ses producteurs Patrick Carney (The Black Keys), Richard Swift et Jim Eno. En 2017, le duo revient avec un quatrième opus Yours Conditionnally sacrément reposant.

Le duo de Denver nous emmène dans les années 1970 avec des mélodies sucrées et soulful comme « In The Morning I’ll Be Better », « My Emotions Are Blinding » et « Fields of Blue ». La voix sensuelle d’Alaina Moore se marie à merveille avec les compositions twee comme « Baby Don’t Believe » et « 10 Minutes 10 Years » et d’autres plus rythmés avec « Ladies Don’t Play Guitar » où elle se moque des clichés sexistes existant dans l’industrie du disque.

Rien à rajouter de plus sur ce Yours Conditionnally qui remplit toutes ses promesses. Tennis continue de nous enivrer avec leur indie pop vintage et sensuel, à l’image du percussif « Please Don’t Ruin This For Me » ou les plus rêveuses « Modern Woman » et « Island Music ». Le tandem Riley/Moore prouve que l’amour et la musique triomphent plus que tout, peu importe si les critiques diront que leur musique tourne un peu en rond.

Note: 7.5/10

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s