BNQT – Volume 1

Encore un groupe avec que des voyelles ? MGMT, STRFKR, MSTKRFT et maintenant BNQT ? Sauf qu’on parle d’un supergroupe prometteur composé des membres de Midlake, Travis, Franz Ferdinand, Band of Horses et Grandaddy . Paie ton casting de luxe ! Et reste à savoir si cette affiche s’avère aussi alléchante sur ce premier volume.

Pour faire simple, le groupe Midlake a fait appel à Fran Healy de Travis, Alex Kapranos de Franz Ferdinand, Ben Bridwell de Band of Horses, Jason Lytle de Grandaddy qui posent leurs voix sur les compositions aux inspirations 70’s. Et c’est Eric Pullido qui lance les hostilités avec l’introduction charmante nommée « Restart » plantant parfaitement le décor. On le retrouvera plus tard dans l’opus avec un « Real Love » résolument Beatles et ce qui frappe aux yeux, ce sont les arrangements cinématographiques avec l’arrivée des cordes et des cuivres. Les autres invités remplissent parfaitement le contrat avec Alex Kapranos qui sort du lot en s’éloignant de ses standards rock funky et dansant de son groupe pour les ambiances western de « Hey Banana » rappelant l’album Roma de Danger Mouse/Daniele Luppi tandis que la conclusion orchestrale « Fighting The World » s’avère plus planante et spatiale.

Il y a également Jason Lytle qui n’oublie pas ses racines avec le folk psychédélique classe et lyrique de « 100 Million Miles » et l’incroyable « Failing At Feeling » avec au programme un piano, une batterie et des cordes dont la charge émotionnelle pourrait très bien se retrouve sur le dernier album de Grandaddy. Fran Healy se charge de relever le niveau après l’album de Travis mi-figue mi-raisin et il réussit l’exploit à deux reprises avec les influences T-Rex sur « L.A. On My Mind » et mon coup de cœur personnel qui est « Mind of a Man », morceau pop ultra-mélodique et soyeuse tandis que Ben Bridwell met un peu de piment avec le groove impeccable de « Unlikely Force » et le country rock jovial de « Tara ». Tout un programme.

Ce premier volume remplit ses promesses avec les invités qui n’hésitent pas à sortir de leur zone de confort sur des compositions rétro et cinématiques. BNQT nous offre un incroyable road-trip romantique nous ramenant quatre décennies en arrière sans aucun soucis. Espérons un volume 2 plus solide, plus consistant et plus aventureux.

Note: 8/10

Retrouvez BNQT sur Facebook / Twitter / Bandcamp

Un commentaire sur “BNQT – Volume 1

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s