Peter Silberman – Impermanence

The Antlers avait fait sensation en 2014 avec leur album Familiair qui était tout simplement magnifique à en pleurer. Et depuis la parution de cet opus, le trio new-yorkais a entamé une tournée mondiale bien enrichissante et a décidé de se mettre en pause. Et justement Peter Silberman, leader du groupe, a décidé de se lancer en solo avec un premier opus reposant nommé Impermanence.

Composé de six titres, cet album nous fait oublier le quotidien grâce aux compositions à la fois mystiques et intimistes du new-yorkais. Le timbre de voix cristallin de Peter Silberman se mélange aux notes de guitare pour des longues ballades poignantes comme « Karuna », « Gone Beyond » et « Ahimsa » où l’on médite sagement. Un moment de poésie se dégage à travers des morceaux introspectifs et mélancoliques comme « New York » et « Maya » où Peter se livre à nous de façon solennelle.

On ne voit pas le temps passer durant ce premier album incroyablement apaisé avec une conclusion instrumentale du même nom qui nous invite gracieusement à la sortie. Impermanence est bien plus qu’une parenthèse solo mais c’est surtout une extension de l’univers de The Antlers luxuriant et méditatif, où l’auditeur est invité à partager l’intimité de son hôte sans gêne.

Note: 8.5/10

https://open.spotify.com/embed?uri=spotify:album:5h4jt5yAgO7p12xlLgnYo0

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s