François Virot – Marginal Spots

Nota bene: Cette chronique a été rédigée en décembre 2016 mais n’a jamais été publiée.

Pour ceux qui ne le savent pas encore, François Virot est « officieusement » le batteur des groupes Réveille, Sathönay ou encore Clara Clara qui a sorti son album Bugarach quelques mois plus tôt (chroniqué ici). Le batteur lyonnais possède également une carrière solo plutôt bien remplie et il nous le prouve avec son second pus intitulé Marginal Spots, faisant suite à son Yes or No paru en 2008.

Composé de 9 titres pour 27 minutes de musique tout rond, François Virot excelle dans son registre pop lo-fi et rock slacker avec des morceaux tout aussi pépères comme « Medicine », « Rip Off » ou encore « Motto ». Durant entre 1 minute 15 et 4 minutes 35, le batteur lyonnais nous épate avec ses titres accrocheurs et directs tels que « Night Out » et « Doing It Now » ainsi que d’autres sortant de l’ordinaire comme les inspirations reggae de « Tour de Force » ou plus funky comme « Blue Void ».

Marginal Spots permet de rajouter un autre palmarès dans la carrière de François Virot, un musicien intrépide qui possède un flot d’idées, tout en DIY.

Note: 7.5/10

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s