Jane Weaver – Modern Kosmology

Jane Weaver est devenue la grande prêtresse de la pop cosmique grâce à ses albums The Silver Globe en 2014 et The Amber Light en 2015 même si la carrière de la Britannique a commencé plus de dix ans plus tôt. L’ancienne membre du groupe Kill Laura continue à gravir les échelons et ce, avec son septième opus intitulé Modern Kosmology.

Dès le premier titre « H>A>K », nous voilà partir dans le cosmos avec ses arrangements venus de nulle part flirtant avec la vitesse de la lumière. Jane Weaver continue à nous impressionner avec sa pop-folk spatiale et incroyablement inventive sur les morceaux très classes de « Did You See Butterflies ? » flirtant avec le répertoire de Stereolab, du morceau-titre qui rappelle la grandeur de Broadcast mais aussi de l’odyssée psychédélique « Loops In The Secret Society ».

La musicienne de Liverpool remplit à nouveau sa mission avec des compositions fourmillant d’idées tels que les réussis « The Architect » bourré d’énergie, le plus classique « Valley » ou encore l’électro-pop soyeuse de « Slow Motion ». On notera également l’apparition bien remarquée de Malcolm Mooney, premier chanteur du groupe Can, sur la piste éthérée nommée « Ravenspoint » qui vise encore plus les cieux. Modern Kosmology est une sacrée symphonique synthétique signée une artiste privilégiant l’art avant tout. Encore une réussite pour la mamzelle !

Note: 8.5/10

https://open.spotify.com/embed?uri=spotify:album:3qJzzSIfhwtcgsEeMbRlro

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s