Aimee Mann – Mental Illness

On ne parle pas assez d’Aimee Mann mais pourtant, c’est une des valeurs sures de la scène folk américaine. Cette année, elle célèbre ses 35 ans de carrière pour le moins impeccable avec un neuvième album intitulé Mental Illness qui, je vous rassure, n’a rien à voir avec la santé mentale de la musicienne du Richmond mais plus une volonté d’explorer la folie humaine.

Et c’est avec une classe folle qu’elle aborde ce thème avec ses onze ballades folk envoûtantes et vulnérables telles que « Goose Snow Come », « You Never Loved Me » et autres « Rollercoasters » avec son interprétation qui interpelle directement l’auditeur. Aimee Mann revisite sans scrupule la folie ordinaire afin d’en créer une oeuvre pour le moins harmonieux et sensible avec des joyaux réussis comme « Lies of Summer », « Good For Me » ainsi que « Knock It Off » tout en jouant avec les contrastes de temps en temps (« Patient Zero », « Philly Sinks »).

Avec l’aide de son producteur Paul Bryan, l’auteure-compositrice-interprète du Richmond a bâti un disque grandiose et attachant qu’est Mental Illness. Onze titres folk orchestrales qui consolent l’auditeur, que demande le peuple ?

Note: 8.5/10

https://open.spotify.com/embed?uri=spotify:album:0rwd3CfF5cJS46VB7kgBpG

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s