Ricky Hollywood – Le Modeste Album

Il faut toujours garder un œil auprès des hommes de l’ombre car ils sont capables de tout. Surtout Stéphane Bellity, plus connu sous le pseudonyme de Ricky Hollywood qui a tourné auprès de Melody’s Echo Chamber et La Féline et a collaboré avec Kumisolo entre autres. Sa personnalité loufoque et son univers aussi bien déjanté qu’attachant, proche de celui de Philippe Katerine, sont parfaitement mis en valeur sur son premier album sobrement intitulé Le Modeste Album.

En neuf titres et en 35 minutes, Ricky Hollywood explore ses atouts musicaux avec de la pop française de qualité sur des morceaux comme « La vie te sourit » et « Prie pour moi » avec sa longue introduction instrumentale bien planante. Les textes ironiques et doux-amers du français ont de quoi rester dans la tête, notamment sur les charmants « Salut je te reconnais pas » et « Le Bain de Minuit » ainsi que le caustique « Tu adores cette chanson ». Auteur-compositeur-interprète et musicien multi-instrumentiste hors normes, il n’hésite pas à faire appel à Bertrand Burgalat sur l’hymne à la baise qu’est « L’amour peut-être » ainsi qu’à La Féline sur le groove infectieux de « Tu te regardes » pour plus de saveur.

Ce qui est sûr, c’est que Ricky Hollywood nous a pondu un véritable modeste album où les influences tantôt yéyé tantôt jazzy éclatent au grand jour. Nul doute qu’on entendra parler de lui et de ses talents de musicien et de lyriciste hors pair.

Note: 7.5/10

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s