The Sea Life – The Sea Life

The Sea Life sait faire de la noise-pop de qualité et voici pourquoi. Le quatuor originaire de Washington, composé de Jon Weiss, Payton Brown, Jules Hale et de Jordan Sanders a fait ses premières armes en 2011 avec leur tout premier EP I Don’t Think So et a depuis enchaîné de nombreuses sorties jusqu’à l’arrivée de leur premier album In Basement en 2012 qui leur ont valu une petite reconnaissance auprès des webzines américains. Après une nouvelle poignée d’EPs, ils présentent leur nouvel album.

Ce qui rend le groupe attachant, c’est tout simplement dix morceaux flirtant avec la noise-pop et l’indie rock bien agressif avec un chant puissant et presque guttural de Jon Weiss qui brille de mille feux sur « Red Eyes », « Let Me Out » ou encore « David Bowie ». N’oublions pas non le songwriting brillant qui vient appuyer les riffs de guitare acérés avec des monuments comme « Reaper », « Precious Dirt » et la puissante conclusion qu’est « Is It Summit » où le quatuor s’en donne à cœur joie.

Avec ce second album, The Sea Life nous épate avec leur musique aussi bien incandescente que passionnante où ils déballent tout ce qu’ils ont en stock, sans oublier la voix vibrante de Jon Weiss. Impressionnant.

Note: 8/10

Retrouvez The Sea Life sur Facebook / Twitter / Bandcamp

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s