Chad VanGaalen – Light Information

Au milieu de tous les actes indie de Canada que sont Broken Social Scene, Arcade Fire et autres The New Pornographers, Chad VanGaalen trace sa route sereinement. Le natif de Calgary continue son chemin sans pas de souci sans oublier de produire pour les autres groupes comme Alvvays ou en collaborant avec d’autres groupes comme feu Women, Andrew Bird et Dog Day. Alors, où en est-il sur son septième album Light Information ?

En construisant son propre studio, on devine que Chad VanGaalen reste égal à lui-même. C’est avec des compositions séduisantes comme « Mind Hijacker’s Curse », « Hot Body » ou encore « Mystery Elementals » qui ont de quoi rappeler du Neil Young par moments. A l’aide de sa Korg 770, le canadien continue de nous entraîner dans son univers inventif et doux-amer avec les entraînants « Old Heads » et « Pine and Clover » qui contraste avec le garage-rock lo-fi rugueux de « Golden Oceans ».

Plus rock qu’auparavant, Chad VanGaalen se complaît parfaitement dans son univers et nous aussi. Avec des pièces bien pensées à l’image de « You Fool », « Broken Bell » (à ne pas confondre avec le duo James Mercer/Danger Mouse) ou encore l’excellent final qu’est « Static Shape » avec ses dernières secondes bruitistes pas nécessaires du tout. Plus sage, Light Information est un autre palmarès à sa discographie intrigante tant il sait mettre un mot sur l’aliénation technologique ou encore l’isolation.

Note: 8.5/10

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s