Camille Bénâtre – Îlot de Consolation

La scène toulousaine vaut son pesant d’or et ce avec le groupe Alone With Everybody. Et dans ce groupe se trouve une tête pensante nommée Camille Bénâtre qui s’est fait pas mal remarquer dans ce milieu musical. La Souterraine a fait paraître un premier album nommé Les rendez-vous manqués en 2015 et bien le musicien refait appel à son collectif pour faire paraître son nouvel opus intitulé Îlot de Consolation.

Camille Bénâtre fait parler sa plume toujours aussi poétique et singulière à travers dix titres folk sans fioritures comme « Belle de nuit », « Le sémaphore » ou encore le sublime « Pour vivre » qui nous rappelle à quel point la lecture peut sembler importante pour l’humain. Impossible de ne pas penser à Gérard Manset ou à William Sheller par moments surtout sur les reposants « La fille du nord et le chat orange » et  « Les jardins du passé ».

Il est question de solitude sur « Avant le 13 », des situations kitsch sur « La vie se rit de nous » ou encore du temps qui passe et l’art d’être grand-père sur « Les genoux du grand-père » et le musicien continue de nous avoir avec ses arrangements sobres en toute simplicité nous faisant voyager dans son îlot paisible et mélodieux. Et ce périple contemplatif atteint son sommet sur « Soir d’orage » composé en deux parties sagement séparés par un petit silence. Au final, cet Îlot de consolation séduisant fait parti de nos destinations obligatoires pour pouvoir goûter à un peu de douceur.

Note: 8/10

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s