The Lemon Twigs – Brothers of Destruction

Il y a un an pile, j’avais consacré un papier sur le premier album du gros phénomène du moment qu’est The Lemon Twigs (chroniqué ici). Suite à l’incroyable mais prévisible succès de Do Hollywood, le duo de frères D’Addario a tout remporté sur leur passage et il y avait de quoi. Alors pour nous remercier de leur soutien, ils rempilent avec un EP inédit nommé Brothers of Destruction.

Voici donc six titres dont une introduction qui fonctionne comme un menu d’un DVD où les deux frangins de Long Island nous proposent une bonne fournée de rock’n’roll vintage et coloré, à commencer par l’excellent « Why Didn’t You Say That ? » faisant preuve du talent précoce du tandem D’Addario mais aussi « So Fine » qui a de quoi rappeler la verve de The Kinks et le progressif « Beautiful » qui valent le détour. Une petite pause s’impose avec le très doux « Night Song » où les spectres d’Elton John et de Kenny Rodgers planent au-dessus avant de repartir de plus belle sur la conclusion bien glam qu’est « Light and Love » où ils se la jouent T-Rex à 200 %. Mais c’est ce qui a fait la réputation scénique de The Lemon Twigs et c’est qui les rend attachants. La suite au prochain épisode.

Note: 7.5/10

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s