Mayerling – I Live Here Now

Mayerling est un village de Basse-Autriche où s’est déroulé le fameux drame du 30 janvier 1889 où Rodolphe d’Autriche a été retrouvé mort avec sa maîtresse dans son pavillon de chasse qu’il avait confectionné. Voilà pour la culture générale maintenant retour à la musique. Mayerling est également le nom du side-project musical de Rodolphe Bary qui avait publié un premier album Confession en 2011. Six ans plus tard, il nous présente son successeur intitulé I Live Here Now.

Là où Confession était notable pour ses sonorités électro lo-fi abrasives, ce second opus trace un chemin plus sinueux. Toujours aussi autoproduit, Mayerling recrute également François Gauer au chant et aux textes pour nous offrir une ribambelle de morceaux électro-pop accrocheuses, à l’image de « Songwriters » plus abrasif contrastant avec l’instrumental enivrant de « Temps calme sur l’île ». N’oublions pas non plus les entêtants « Kid », « Don’t Kid Yourself » ou encore « Bully » ou d’autres moments plus hallucinés comme « Z » montrant la versatilité totale du français.

Il ne fait aucun doute que Mayerling fasse éclater son originalité sur des morceaux à la fois dissonants et harmonieux comme « Sunday Afternoon » et « Sainte-Féréole », ce qui fait de I Live Here une oeuvre hybride et sympathique où la douceur sort des textures organiques et de la voix de François Gauer.

Note: 7.5/10

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s