Julien Pras – Wintershed

Qui l’eût cru qu’un ancien membre d’un groupe de doom pourrait emprunter un virage musical à 180° en se lançant en solo ? Et bien, c’est le cas pour Julien Pras, ex-membre de Mars Red Sky qui abandonne le stoner doom pour l’indie folk psychédélique planant et mélancolique. Et autant dire qu’il réussit plutôt bien dans ce registre avec son nouvel album Wintershed faisant suite à son Shady Hollow Circus.

Démarrant avec le somptueux « Hurry Kane », Wintershed ira convoquer les influences des regrettés Elliott Smith période XO et Nick Drake période Five Leaves Left. Dès lors, le français nous présente un album de pop radieux teinté d’une légère mélancolie avec des valses reposants comme « Divine Spark » et « Horses In Disguise » ou les touches psyché de « Hired Mourners » et « Green Planets ».

Impossible de ne pas penser non plus à de nombreux groupes de sunshine pop des 60’s, surtout à l’écoute des sublimes « My Loyal Partner » et « On Trial » qui montrent un Julien Pras intrépide en matière de songwriting. C’est donc sans humilité que Wintershed nous tiendra chaud pour cet hiver en raison de ses compositions aériennes et lumineuses, d’une douceur insoupçonnée.

Note: 9/10

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s