Denai Moore – We Used To Bloom

Il a fallu qu’une révélation au We Love Green et une apparition bien mémorable sur le second album de SBTRKT pour que tout semble sourire pour Denai Moore depuis 2014. La révélation soul-folk britannique d’origine jamaïcaine a connu le succès qui est suivi d’un premier album Elsewhere l’année suivante et depuis, le monde n’a d’yeux que pour elle. C’est ainsi qu’elle récidive avec son second opus We Used To Bloom sorti en juin dernier.

Ce second album est vu comme une sorte de thérapie afin de parler de ses problèmes et c’est de cette façon que Denai Moore arrive à s’exprimer et à donner tout son ressenti. We Used To Bloom contient pas mal de perles on ne peut plus synthétiques comme « Let It Happen », « Trickle » ou encore « Twilight » traitant du fait que tout peut s’écrouler lorsque l’on entretient quelque chose faisant ressortir le talents vocal de la jeune demoiselle. Ajoutons cela avec une dose de sensualité et de puissance, on obtient également des moments savoureux à l’image de « Do They Care ? », « Leave It Up To You » mais encore « Does It Get Easier ? ». Ah, et que dire du fabuleux duo avec l’autre prodige londonien Kwabs sur « All The Way » qui referme la marche somptueusement: un combo gagnant, comme on en fait plus.

Pour faire court, Denai Moore a entrepris un virage musical à 90° des plus risqués afin de nous offrir un We Used To Bloom où elle use de son pouvoir pour se confier à son auditeur et à sortir de son cocon bien conventionnel. Encore une fois, la mission est plutôt réussie.

Note: 7.5/10

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s