Mathew Lee Cothran – Judas Hung Himself In America

Vous connaissez sûrement Mathew Lee Cochran, n’est-ce pas ? Si si, c’est bel et bien la tête pensante des groupes indie rock underground Elvis Depressedly et de Coma Cinema (qui s’apprête à sortir un album ultime d’ici les prochains jours). Et bien en février dernier, il a fait paraître son nouvel album intitulé Judas Hung Himself In America.

Ici, le musicien d’Asheville, dans la Caroline du Nord, livre un opus plus engagé et plus politique avec un titre bien trouvé par rapport à la situation politico-social infâme que vit les Etats-Unis à l’heure actuelle. C’est sous des compositions à fortes consonances DIY/lo-fi comme « America Forever » mais également « Judas In America » et « Cherry High » qu’il arrive à éveiller les consciences et même quand il a recours à l’Auto-Tune sur les dépouillés mais étranges « Let Me Know (Wild Life) » et « Not Mend ». Mathew Lee Cochran a également son mot à dire et à sa manière après un final plutôt satisfaisant du nom de « Who Did Pull The Pin Of The People ? » et ce Judas Hung Himself In America vaut son lot de charmes.

Note: 7.5/10

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s