Colleen – A Flame My Love, A Frequency

La plus américaine des musiciennes françaises continue son parcours comme il se doit. Colleen avait fait forte impression avec son album Captain Of None qui était le plus vertigineux à ce jour deux ans plus tôt. Cette année, Cécile Schott nous revient avec son nouveau disque intitulé A Flame My Love, A Frequency qui retrace un événement bien particulier et traumatisant.

Et cet événement en question est tout simplement les attentats du 13 novembre 2015 où elle était présente dans la capitale en présence de ses amis. Fortement touchée comme pour 99% des gens, elle a décidé de raconter comment elle a réagi face à cela à travers des morceaux expérimentaux à l’image de « November », « Another World » et « Winter Dawn ». C’est avec l’aide de son synthé qu’est le Septavox, un pocket Piano et la pédale Moog MIDIMuRF qu’elle arrive à retranscrire ces émotions mais de façon plus pure mais étrangement lumineuse comme sur « Summer Night (Bat Song) » et « The Stars vs Creatures ».

S’ensuit une conclusion vertigineuse pour montrer que notre Colleen sait comment surmonter la psychose par d’autres moyens que de parler à des spécialistes en stress post-traumatique entre autres. A Flame My Love, A Frequency est tout simplement un beau testament et un parfait remède du syndrome post-13 novembre avec la touche expérimentale si spéciale de notre musicienne fétiche.

Note: 8/10

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s