Antarte – Isole

Il y a dix ans naissait le trio italien Antarte. Composé de Lillo Moreale (chant, guitare, violon), de Paolo Vita (guitare, piano) ainsi que de Gabriele Castelli (batterie), le groupe mélange sans vergogne post-rock et dream-pop pour un résultat toujours aussi envoûtant et cinématographique. Et quelque chose nous dit qu’ils ont enfoncé le clou sur Isole.

Attachez vos ceintures car nous voici parés pour planer en douceur dès les premières notes de « Oasi » avec sa mélodie au piano qui ouvre le bal avant que des réverbérations viennent assombrir quelque peu la pièce pour un aspect on ne peut plus rock. Antarte surenchérit avec le plus chaleureux « I Tuoi Giorni » et la douceur sans nom qu’est « Senza Luna » mais l’aspect général que l’on retiendra, c’est cette ambiance aussi bien mystique que cinématographique où la musique du trio italien arrive à faire voyager son auditeur loin et en apesanteur. Impossible de ne pas frissonner à l’écoute de « Nessuno » ou encore « Scirocco » qui signent de belles envolées lyriques tout en contraste avec « Castelli Di Sabbla ».

S’achevant sur le très émouvant « Buona Fortuna », Antarte signe un disque à la fois hypnotique, touchant et apaisé qu’est ce Isole. Comme quoi, le post-rock peut toucher énormément de gens et le groupe fait preuve de générosité avec ces compositions lancinantes et (faussement) éthérées qui parcourent notre échine.

Note: 8.5/10