Barrie – Happy To Be Here

Il y a des groupes qui connaissent un buzz remarquable et qu’ils ne déçoivent en aucun cas. C’est le cas de Barrie qui nous vient de Brooklyn et qui compte faire une entrée fracassante dans le game avec le bien-nommé premier album Happy To Be Here.

Composé de 10 morceaux, le groupe mené par la musicienne multi-instrumentiste ravissante Barrie Lindsay et accompagné de Dominic Apa (batterie), Spurgeon Carter (chœurs, production additionnelle), Sabine Holler (choeurs) et de Noah Prebish (synthés, guitare, production) mêle indie rock et dream-pop avec une précision redoutable. Mené de main maître par une introduction à la fois entraînante et rêveuse nommée « Darjeeling », on est fasciné par la voix mielleuse de notre hôtesse ainsi que les arrangements sonores brillant de mille feux.

Vous pensez avoir atteint l’extase avec l’introduction tubesque ? Figurez-vous que ce n’est que le début avec d’autres incroyables trouvailles à l’image de « Dark Tropical », « Clovers » mais également du rythme plus soutenu de « Habits » qui arrivent à concilier textures synthétiques et allures organiques. Happy To Be Here se veut être un voyage musical se voulant être onirique et coloré tout au long et qu’est-ce qu’on adhère à ce périple avec « Saturated » et « Chinatown » en passant par les terrains plus folk de « Geology » au refrain plus dense et la conclusion joliment printanière qu’est « Hutch ».

Vous l’aurez compris, Barrie est content de nous offrir un premier album aux douces saveurs synthétiques et rêveuses. Happy To Be Here est une invitation au voyage dont il serait dommage de refuser.

Note: 10/10

Retrouvez Barrie sur Facebook / Twitter / Bandcamp