Baltra – Ted

Dans le rayon des nouveaux talents électroniques, on peut également citer Michael Baltra. Le DJ/producteur new-yorkais fait parti des découvertes qui sont prêts à faire un grand bruit grâce à son univers musical house lo-fi aux côtés de DJ Seinfeld résolument attachant. On en veut pour preuve son tout premier album intitulé Ted.

Attachant tout simplement parce que Baltra a décidé de puiser son inspiration à travers sa vie personnelle. Le nom Ted lui paraît familier car il s’agit du nom de son père décédé durant la conception de ce premier opus qui lui permet de faire un deuil en musique. Voici donc quinze morceaux aussi bien rythmés que délicieusement mélancoliques à la croisée de la house lo-fi, ambient et sonorités jazz comme les immersifs « Flashback » qui ouvre le bal mais également « Supreme », « Bankrolls » ou encore « This Is The Last Time, I Promise » où le new-yorkais ouvre les portes de son jardin secret.

Ted comprend un hommage des plus touchants sur le « Ted’s Interlude » qui compte un sample d’un des morceaux de son défunt père. On voit donc Baltra arpenter différents chemins avec plus ou moins de succès avec le jazz sur « Rue des Sablons », la vaportrap sur « In The Mist Of Lovers Past » ou encore la drum’n’bass sur le dispensable « How Does It Work ? ». Mais la plupart du temps, le DJ new-yorkais réussit à nous envoûter que ce soit sur la sublime collaboration avec la DJ coréenne park hye jin sur la house old-school « Ahead Of Time » ou sur des influences dignes de Burial avec « Study Of You ». Ce qui donne un premier album authentique et gentiment bouleversant qui ira propulser le producteur au rang des talents prometteurs du moment.

Note: 8.5/10

Retrouvez Baltra sur Facebook / Twitter / Soundcloud