Squid – Town Centre EP

C’est sans doute la grosse grosse révélation de cette rentrée. Je parle bien évidemment de Squid qui fera leur première date française à la prochaine édition du Pitchfork Music Festival Paris après avoir tourné auprès de Viagra Boys. Le quintet venu de Brighton a déjà conquis la masse avec leur post-punk noisy anarchique et riche en sonorités en tous genres voilà qu’il présente leur premier EP nommé Town Centre.

Composé de quatre titres, le groupe mené par Ollie Judge (chant, batterie), Louis Borlase (chant, guitare), Arthur Leadbetter (claviers, cordes), Laurie Nankivell (basse, cuivre) et Anton Pearson (guitare, voix) compte nous en faire voir de toutes les couleurs. Town Centre s’ouvre sur un instrumental étrangement atmosphérique et calme nommé « The Savage ». Et alors que l’on attendait à du post-punk, on se laisse berner par cette introduction avant de se prendre de bonnes déflagrations soniques avec « Match Bet » qui convie rythmiques krautrock, riff binaire et trompettes mariachi sans oublier son chant bien incontrôlable ou le plus radical « The Cleaner » qui convoque la scène post-punk de Dublin de 2019 avec un synthé et un sample étrange en prime pour l’originalité.

On s’attendait à un final bien explosif mais au final, on a affaire à une conclusion plutôt langoureuse nommée « Rodeo » avec ses ambiances quasi-orientales et ses cordes atmosphériques qui surprennent. Le premier EP de Squid peut s’avérer brouillon et peut partir dans tous les sens mais c’est ce qui fait la richesse du quintet de Brighton. Une des futures promesses en live, c’est certain.

Note: 7/10

Retrouvez Squid sur Facebook / Twitter / Soundcloud