Poté – A Tenous Tale Of Her

Depuis quelques années maintenant, Poté a su faire parler de lui. Le musicien et producteur originaire de l’Île de Sainte-Lucie n’a pas arrêté de monter en puissance avec ces collaborations marquantes avec notamment Africa Express ou des remixes pour Little Dragon et Gorillaz. Après avoir publié une poignée de sorties remarquables et de prestations live/DJ sets endiablés, il est temps pour notre hôte de marquer un grand coup avec un premier album. Voilà qu’il présente donc A Tenuous Tale Of Her.

Et aussi incroyable que cela puisse paraître, il frappe là où on ne l’attendait pas. A Tenuous Tale Of Her s’éloigne donc du dancefloor et des ambiances club afro dont il a été longtemps été ambassadeur et cela s’entend parfaitement à travers des morceaux synthpop aux couleurs caribéennes immersifs et atmosphériques tels que « Under » qui ouvre le bal mais également « Stare », « Valley » et « Open Up » où il pose sa voix pour la première fois.

Ceci est l’occasion pour Poté de s’ouvrir à son auditoire sur sa vulnérabilité et ses songes en tous genres sur cette ambiance crépusculaire qui habille d’autres trouvailles intéressantes telles que « Lows ». On sent que c’est un produit d’Outlier, label de Bonobo, car la patte downtempo du CEO est une sacrée inspiration sans pour autant négliger ce côté exotique qui a fait sa renommée notamment en conviant le chanteur zaïrois Pierre Kwenders sur le sequel hypnotique de « Valley » ainsi que le mystérieux INFAMOUSZIAK sur « Good2u » aux douces vibes nigérianes. Bien entendu, son mentor de toujours Damon Albarn répond également présent avec un duo au sommet qu’est « Young Lies ».

Après une conclusion beaucoup plus solaire du nom de « Together », c’est donc la solidarité et la cohésion qui triomphent sur ce premier disque volontairement introspectif. Ici, Poté ira prendre du recul par rapport à sa vie et ouvre les portes de son jardin secret en nous y conviant sans gêne afin de prouver qu’il sait très bien maîtriser les ambiances dancefloor et d’autres beaucoup plus pop et intimistes. Beaucoup devraient en prendre de la graine.

Note: 8.5/10