Eydís Evensen – Bylur

Il semblerait qu’Olafur Arnalds ait trouvé un véritable concurrent. Ou plutôt devrais-je dire concurrente locale car voici venir l’ex-mannequine professionnelle Eydís Evensen qui est devenue une pianiste islandaise et qui est partie pour se faire un sacré nom sur la scène. Elle est prête à nous embarquer dans son univers si singulier avec un premier disque nommé Bylur (tempête de neige en islandais).

Tout au long de ces treize compositions, on arrive à plonger dans l’intimité d’Eydís Evensen qui raconte son histoire personnelle qui fut marquée par pas mal de blessures personnelles. C’est avec son instrument de prédilection qu’est le piano qu’elle finit par cicatriser ses maux les plus profonds avec ces titres instrumentaux cinématographiques venues tout droit du froid islandais que sont les émouvants « Deep Under » qui ouvre le bal mais aussi « The Northern Sky » et « Fyrir Mikael ».

On appréciera également les arrangements de cordes et de cuivres qui feront monter l’intensité climatique de ce Bylur. Marquée par les événements traumatisants de son enfance, Eydís Evensen ira cicatriser ses maux les plus profonds que ce soit sur « Circulation » ou encore sur « Naeturdogg » et sur « Brotin » aux ambiances bien turbulentes. Elle est évidemment bien accompagnée de GDRN qui pose sa voix sur le magnifique « Midnight Moon » avant de voir la lumière sur le tunnel sur la conclusion mais il n’empêche qu’Eydís Evensen a réussi à implanter son intimité sans fioritures.

Note: 7.5/10

Retrouvez Eydís Evensen sur Site / Facebook / Twitter