Bat Fangs – Queen Of My World

En 2018, Bat Fangs avait marqué au fer rouge leur territoire avec leur premier album (chroniqué ici). Le duo féminin composé de Betsy Wright d’Ex Hex et de Laura King de Flesh Wounds nous a prouvé qu’elles possédaient plus de testostérones que leurs concurrents masculins et elles le prouvent une fois de plus avec son successeur tant attendu du nom de Queen Of My World.

On reprend une bonne dose de riot grrl, de glam et de rock’n’roll et c’est reparti pour un tour. Bat Fangs nous ramène tout droit dans les années 1970-1980 avec des titres incisifs et brûlants tels que l’introduction nommée « Action » aux riffs mordants tout comme « Talk Tough » et « Lightning Hand » mettant à terre la toxicité masculine et le patriarcat comme on peut.

On sent que Bat Fangs a décidé de se livrer à nous avec des morceaux flamboyants comme les allures surf psychédélique de « Psychic Eye » qui monte de plus en plus en intensité ou encore les ascensions glam de « Never Coming Down » et de « Supernatural ». Plus personnel mais aussi plus enragé, Queen Of My World gagne avant tout en maturité avec des titres électriques que sont « In The Water » et en ambition avec le quasi-instrumental nommé « Into The Weave » qui figure parmi les compositions les plus passionnantes du duo américain. Une fois de plus, Betsy Wright et Laura Wright regagnent leurs territoires ici.

Note: 8/10