The Black Keys – Dropout Boogie

Lorsque The Black Keys fait son retour, c’est toujours un événement même si l’impact est devenu beaucoup plus moindre qu’avant. La dernière fois que Dan Auerbach et Patrick Carney ont fait effet, c’est avec leur dernier album Let’s Rock paru en 2019 (chroniqué ici) plutôt honorable mais pas transcendant. Passé un album de reprises de blues et de quelques collaborations extramusicales, le duo retrousse leurs manches et revient avec leur successeur nommé Dropout Boogie.

The Black Keys qui célèbre les 20 ans de leur premier album continue leur bonhomme de chemin sur Dropout Boogie. Faisant de nouveau le grand écart entre blues-rock, garage-rock, rockabilly et boogie, le duo continue de distiller ses influences à bon escient avec des compositions définitivement roots telles que « For The Love Of Money » ou bien encore « Your Team Is Looking Good », « How Long » et « Burn The Damn Thing Down » les montrant à l’aise dans leur zone de confort.

Hormis quelques escapades pop et FM avec « Wild Child » et « It Ain’t Over », The Black Keys fait parler leur alchimie à bon escient. Sur Dropout Boogie, le duo n’hésite pas à convier Billy F Gibbons le temps d’un « Good Love » bien rugueux avant de reprendre du terrain avec « Burn The Damn Thing Down » et « Baby I’m Coming Home ». Même si on est à mille lieues des lointains coups d’éclat du groupe, il n’empêche que The Black Keys continue à faire évoluer leur musique toujours aussi roots de la façon la plus honorable qui soit.

Note: 7/10