Kiwi Jr. – Chopper

Souvenez-vous lorsque nous avions succombé au charme de Kiwi Jr. l’année dernière. Le groupe originaire de Toronto avait en quelques sortes redéfini les codes du slacker-rock avec leurs deux disques dont le fameux Cooler Returns (chroniqué ici). Pas prêts de se reposer sur leurs lauriers, le quatuor récidive avec Chopper pour prolonger le plaisir.

Pour cette nouvelle galette, Kiwi Jr. s’offre le luxe de convier Dan Broeckner derrière les manettes afin de ramener un son plus avenant. Chopper verra la formation canadienne vers de nouveaux horizons avec des compositions un brin plus étoffées que jamais à l’image du morceau d’ouverture nommé « Unspeakable Things » prouvant que leur slacker-rock peut prendre de nouvelles proportions tout comme « Clerical Vision » et « Night Sleep ».

Kiwi Jr. assure cette transition plus aventureuse  avec brio. Imaginez une fusion entre Jonathan Richman et The Pains Of Being Pure At Heart avec une pointe de Julian Casablancas, et bien cela donne des titres effervescents comme « The Extra Sees The Film » et « The Sound Of Music ». Le groupe canadien sait conjuguer désinvolture et douce mélancolie avec « Kennedy Curse » et avec la conclusion nommée « The Masked Singer » montrant une claire évolution dans la trajectoire de la formation. Plus mature que jamais, Kiwi Jr. continue de nous impressionner avec Chopper.

Note: 8/10