La Pietà – L’Innamorata

On se souviendra longtemps de la claque auditive de La Pietà paru quelques années plus tôt. Tiraillée entre slam, chanson et rock, la musicienne anticonformiste continue de cracher son malaise général avec l’arrivée de son album intitulé L’Innamorata.

Tout au long de ces treize nouveaux titres, La Pietà reste toujours aussi insolente et fiévreuse tant elle apporte sa réflexion sur l’amour de nos jours. Avec des compositions fiévreuses à l’image du titre d’ouverture nommé « Indécise » avant de laisser place à « Une tempête », « La faute à pas d’chance » et à « Je ne pense à rien », elle apporte son regard sur cette interrogation si vaste et si complexe sur cette thématique avec toute cette décadence qui lui va comme un gant.

Et ce n’est pas fini car d’autres morceaux explosifs sont à prévoir tels que « Le monopole de la souffrance » ainsi que « La plus belle des chansons d’amour » et « Bienvenue ». L’Innamorata est une tempête de colère et de tendresse où « Une danse pour rien » et « Adieu amour » suffisent à nous emporter au loin et à nous faire réfléchir sur ce sentiment complexe qu’est l’amour. C’est sans compte sur la plume acerbe et incisive de La Pietà qui fascine une fois de plus.

Note: 6/10