Layperson – Massive Leaning

Direction Portland pour partir à la rencontre d’un talent brut du nom de Julian Morris. Ce nom ne vous dit pas grand chose mais il est clair que vous entendrez parler beaucoup de lui grâce à son side-project attachant du nom de Layperson suite à ses précédentes sorties de qualité. Le voici de retour avec un nouvel album intitulé Massive Leaning.

Composé de neuf titres, Layperson nous embarque dans un périple musical paisible et immersif. Démarrant en trombe avec le morceau-titre, le musicien de Portland s’ouvre à nous et détaille en profondeur et avec finesse la fin d’une relation amoureuse passée. À travers des compositions majestueuses telles que « Bottom Of The Bottom » qui suit et « Black Pool », le musicien de Portland parcourt différentes étapes du chagrin d’amour comme un deuil avec des mélodies immersives et voyageuses.

Massive Landing continue de nous procurer d’innombrables sensations tandis que Layperson nous gratifie d’un storytelling chatoyant. Que ce soit sur « Palatable » ou sur « Beginner’s Mind » résolument catchy, Julian Morris réussit à nous toucher en plein cœur avec ces textes si personnels qui contrastent avec ces mélodies entraînantes flirtant avec l’ambiance Laurel Canyon. Il ne manquera plus qu’un « My Loneliness Rings Like A Bell » et « Flickering Shapes » pour que le natif de Portland puisse atteindre des sommets d’élégance avec ce nouvel album cathartique et attachant qui n’en finit pas de nous éblouir à courps d’écoutes répétées.

Note: 8.5/10