Melatonin – A Ghost At The Party

En 2017, Melatonin était sorti des sentiers battus avec un premier EP pour le moins percutant. Le groupe venu d’Annecy a réussi à nous emporter avec leur folktronica absolument savoureuse et immersive qui a ému avec son second EP deux années plus tôt. Cette année, l’heure est venue pour eux de tenter l’exploit du premier long-format intitulé A Ghost At The Party.

S’ouvrant sur un « Blood », Melatonin nous embarque dans leur univers musical plein d’émotions qui prendra de nouvelles proportions avec  « Warsaw » et « Silent Superstar ». En brouillant les pistes entre folk, ambient, post-rock et electronica, le quatuor d’Annecy réussit à nous transporter tout au long de ce A Ghost At The Party.

Partagé entre Black Country, New Road, Perfume Genius ou encore Bon Iver à travers des compositions intenses et claires-obscures telles que « Death Is Always Here » ainsi que « The Knot » et « Life In A Model Village ». Melatonin sort des sentiers battus avec son aspect cinématographique qui fait effet de bout en bout avec également « The Scariest Thing » et « Wormhole » des plus ambitieux. Se clôturant avec un « Bloodflow », A Ghost At The Party montrera tout l’étendard du talent de Melatonin.

Note: 7/10