The Blind Suns – I Can Sea You

a4199484737_10

The Blind Suns avait fait forte impression avec leur premier album Baltic Waves. Le trio venu d’Angers a connu la consécration et a même tourné aux Etats-Unis, notamment à l’édition 2016 du festival SXSW se déroulant à Austin. Parrainé par Jim Rose du Jim Rose Circus et repéré par Clive Martin (The Cure, Nick Cave, Stereophonics…) qui a adoré leur univers, il décide de prendre le trio en main pour produire leur EP I Can Sea You s’inscrivant dans la pure lignée de Baltic Waves.

Entre dream-pop nostalgique et shoegaze vibrant à la Jesus & Mary Chain, The Blind Suns poursuit sur sa lancée avec ses cinq titres sentant bon la mélancolie comme « American Psycho » qui ouvre le bal suivi du terrassant « The Blue Of Tales » avec ses synthés fatalistes. « Hovering » calme quelque peu la tendance et voit l’occasion de mettre en avant la voix féminine et celle de Jim Rose sur le desert rock aride de « You Said Strange ». Et pour clore cet EP sur une bonne note, le trio angévin a décidé de reprendre le standard de Johnny Kidd And The Pirates qu’est « Shaking All Over » sous une version stoner-pop.

Quoi qu’il en soit, ce premier EP est aussi savoureux que leur premier album. The Blind Suns fait perdurer le plaisir via des compositions envoûtantes et authentiques et on en redemande. En tout cas, ils sont bien partis pour durer.

Note: 7.5/10

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s