Rach Three – Sin Armor

a1933647886_10

Fin septembre dernier, je vous avais parlé d’un très bon groupe français nommé Hold Your Horses ! qui sortait un premier album nommé Grains de Beauté (chroniqué ici). Il faut savoir qu’en dehors de ce groupe, le septuet parisien a une vie bien musicale en dehors d’Hold Your Horses ! notamment le guitariste du groupe Grégory Combet qui possède un autre groupe nommé Rach Three.

Cet autre groupe est constitué de lui, de Thibault Marchal alias Vendège, de Marie-Christine et Marie-Rose Laurel du groupe Maryse, de Simon et Vincent Tordjman du groupe Vicnet mais aussi Igor Estabol du groupe June & Jim. Ils auront sorti deux EPs Movie Stills en 2012 et 3 Songs For Claire + 2 mélangeant harmonieusement folk pastoral et musique expérimentale et publient enfin un premier album nommé Sin Armor. On retrouve ici huit compositions denses à la beauté noire où les violoncelles, harpes, guitares acoustique/baryton, clarinettes, synthés et autres scies musicales s’unissent pour donner un genre bien noir comme la pochette.

La voix de Grégory Combet y est tremblante mais émouvante aussi bien en anglais (« The Stars », « Further North ») qu’en français (« Le Plongeon » et « Tu sembles » aux accents très Dominique A) et les textes sont saisissants. Il en est de même pour ces huit compositions majestueuses qui gagnent en intensité au fur et à mesure que le temps passe comme sur le morceau éponyme, sur « Rach Three’s Lament » sans oublier le quasi-instrumental démentiel de « Memory ». N’oublions pas non plus la boîte à rythmique qui vient accentuer le côté dramatique de l’album notamment sur « Further North » qui semble être à la croisée de Leonard Cohen, de Troy van Balthazar et de Gravenhurst. Cette valse tragique et cinématique atteint son apogée avec le dernier titre « Lullaby For A Lonely Kid At Night » joué à la guitare baryton et son « Voilà » échappé à la toute fin.

Voilà donc pour cette échappée troublante et bouleversante qu’est Sin Armor. Voilà donc que Grégory Combet et ses compères nous emmènent dans une pop noire grandiose afin de faire parler leurs plus grandes influences musicales. Si vous voulez prolonger l’expérience Rach Three, sachez que le septuet sera en concert au Klub de Paris le 23 juin prochain et ça promet d’être inoubliable.

Note: 8/10

Retrouvez Rach Three sur Facebook / Twitter / Bandcamp

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s