Daymé Arocena – One Takes

3614597880937

Les mordus des compilations et autres trouvailles de Gilles Peterson sont certainement tombés sur la compilation Soundclash datée de 2014. C’est dans cette compilation que l’on découvrait la chanteuse afro-cubaine Daymé Arocena. Et très vite, tout va basculer pour elle car elle sera prise sous l’aile du DJ/programmateur britannique qui le signe sur son label Brownswood Recordings. Après un premier album, l’heure est à la confirmation avec un EP du nom de One Takes faisant suite au film Havana Cultura Sessons projeté il y a quelques mois.

Ce que Daymé Arocena sait faire de mieux, c’est d’allier rythmes afro-cubains et sonorités jazz-funk/neo-soul. One Takes est en réalité un disque de reprises de grands standards comme « African Sunshine » du trompettiste Eddie Gale, le traditionnel « El 456 » d’Alfredo Brito ainsi que l’hymne du Worldwide 2015 que fut « Stuck » qui est une reprise de Peven Everett.

La chanteuse et productrice amène un nouveau souffle avec ces reprises allant du nu-jazz sur « God Of Yoruba » et « African Sunshine » à la disco sur « Stuck » en passant par la musique cubaine pure et dure sur la conclusion « Muy Cerquita de Ti » conviant Jose Pilar Jesus Dedeu, Ruben Bulnes, Julio Padres et Luis Stock, qui est, le seul morceau de l’EP qui est une chanson originale de la grande dame. En somme, One Takes permet de voir sa versatilité et ses prouesses de transformer des standards en quelque chose d’envoûtant et de chaleureux.

Note: 8.5/10

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s