Postaal – AA1

5000bebe-ecae-471c-a037-e21faab4a018

Que celui qui n’a pas dansé et/ou bougé la tête sur le tube poppy « Give It Away » de The Shoes me jette la première pierre. Et il y a une raison d’apprécier ce morceau: Postaal. Composé d’un britannique et d’un français, le duo s’est fait bien connaître l’année dernière et est classé parmi les plus belles révélations de cette année. Il a fallu attendre ce mois de juin pour avoir un véritable EP nommé AA1 pour qu’ils aient accès au stade de la confirmation.

De cet EP, on connaissait déjà deux titres sur trois: l’électro-pop/deep-house pianotée de « (Taking My) Freedom » qui a été légèrement retravaillé sur le refrain (le sample vocal aux allures gospel est légèrement déplacé) ainsi que l’intense « Burnin' » avec son refrain cuivré à la voix déchirante pleine de reverb. Le seul inédit de ce premier EP est « City Lies » qui s’inscrit dans la lignée de « Burnin » avec la participation du rappeur Jelani Blackman qui clôt l’ensemble sous une bonne note (si on prend en compte les remixes impressionnants de Clément Bazin et Catchmen).

Sophistiqué et instinctif, tels sont les deux termes pour qualifier le premier EP de Postaal. Tout semble de bonne augure pour le duo britanno-français, surtout avec un concert le 8 juillet au Pop-Up du Label de Paris.

Note: 8/10

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s