Adrien Soleiman – Brille

192_g_507

C’est la révélation pop française de cette rentrée et tout le monde se l’arrache. Il s’agit d’Adrien Soleiman et a mis tout le monde d’accord pour ses prestations live enchanteurs (notamment à la dernière édition de Rock en Seine) et son EP Rue des étoiles paru en juin 2015. A un tel point que l’ex-saxophoniste jazz est signé sur le prestigieux label Tôt ou tard. Il doit forcément avoir un truc, sinon ce n’est pas possible. Et bien, ce truc, c’est son premier album Brille qui a fait pas mal d’éloges depuis maintenant 1 mois et demi.

Et ce qui fait ce premier opus, c’est tout simplement son contenu qui est à mille lieues de ce que j’imaginais. Voilà donc pour LE truc. Les compositions sont sincères respirant une nostalgie hors du commun et les textes du frenchy sont imagés et personnels. Il suffit d’écouter le titre d’ouverture poétique de « La nuit tombée » pour être convaincu de sa musique à la mélancolie assumée. La magie se prolonge avec des morceaux comme « Rue des étoiles » et « Frappe-moi d’amour » aux relents 80’s où l’auteur-compositeur-interprète ressasse ses souvenirs et autres rêves.

Pour Brille, il a compté sur l’aide d’Ash Workman pour la production et pour mettre en boîte ces onze sublimes chansons. On ressent sa patte anglo-saxone sur les magnifiques « Chambre noire » et « Brille » et Adrien Soleiman s’en sort à merveille et ce, malgré la voix un peu trop forcée de notre intéressé. Hormis son côté mélancolique, pas mal de moments plus originaux se démarquent de cet opus, à savoir les passages quelque peu jazzy de « J’ai le cœur enflé » digne du répertoire de William Sheller où un saxophone vient se greffer sur cette ritournelle piano-voix tout comme sur « L’enfant firmament ». On relève aussi des passages plus enjouées avec les pièces électro-pop « Près de moi » et « Ma petite planète », mais ça c’est à prendre ou à laisser.

En onze morceaux, on pénètre dans l’intimité d’un des artistes les plus prometteurs de la nouvelle scène française. Ce qui fait son originalité, c’est sa sincérité et son humilité qui transparaît à travers cet opus et le résultat est tout bonnement bluffant et brille de mille feux.

Note: 8.5/10

Retrouvez Adrien Soleiman sur Facebook / Twitter / Soundcloud

Un commentaire sur “Adrien Soleiman – Brille

  1. J’ai pu voir Adrien Soleiman un soir, et en plus d’être extrêmement gentil et simple dans sa manière d’être, il est d’autant plus talentueux. Sur scène comme a la maison, A. S nous fait vraiment voyager ; c’est super beau.
    La bise, Léola 😘

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s