Jim James – Eternally Even

jim-james-eternally-even-640x640

My Morning Jacket a fait un come-back pour le moins fracassant l’an dernier avec leur dernier album trop sous-estimé My Waterfall (chroniqué ici). Suite à une longue tournée triomphale, les membres du groupe ont décidé de s’épanouir à nouveau en solo. Après le dernier album solo de Carl Broemel nommé 4th of July (dont la chronique paraîtra d’ici peuà, Jim James, la tête pensante du groupe, relance sa carrière avec l’arrivée de son quatrième album Eternally Even.

Réalisé aux côtés de son complice Blake Mills, celui qui a produit les derniers albums de Ray LaMontagne et de Basia Bulat a conçu son oeuvre le plus engagé de sa carrière avec ses discours portés sur le monde actuel en 2016. Et autant vous dire que ses textes visent là où ça fait bien mal. Ses propos durs sont adoucis par l’ambiance musicale de cet opus où le soft-rock est accentué de sonorités psychédéliques et soulful à l’image de « Hide In Plain Slight », du planant « Same Old Lie » pointant du doigt le climat politique américain sans oublier la très belle valse pianotée de « Here In Spirit ».

Au delà des influences psychédéliques, on y décèle des sonorités soulful comme le chaloupé « The World Is Smiling Now » et « True Nature », un virage amorcé avec My Waterfall justement. Impossible de ne pas penser à Pink Floyd sur la saga vaporeuse « We Ain’t Getting Any Younger » divisée en deux parties: une première partie instrumentale bien transcendante et une seconde partir avec la voix de Jim James pleine d’entrain. Et même si l’impact émotionnel est bien moins important que Regions Of Light & Sounds Of God, il n’empêche que la tête pensante de My Morning Jacket possède de sacrées idées musicales.

Moins émouvant mais plus décontracté musicalement, Jim James s’assoit sur un petit nuage et prouve qu’il reste un sacré musicien talentueux. Eternally Even s’inscrit dans la lignée de My Waterfall artistiquement parlant car on navigue toujours dans cet esprit méditatif qui est propre au musicien du Kentucky avec un message porté sous le signe de l’amour.

Note: 8.5/10

2 commentaires sur “Jim James – Eternally Even

  1. je cherche désespéremment l’instrumental de The world’s smiling Now de Jim James Alm Eternally Even de 2106. Si quelqu’un peut m’orienter mes recherches n’ont rien donné pour le moment.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s