Death Valley Girls – Glow In The Dark

dvg_glow_in_the_dark_4

Nota bene: Cette chronique a été rédigée en juin 2016 mais n’a jamais été publiée. Elle a été mise à jour en janvier 2017. C’était vraiment l’époque pour s’écouter de la bonne pop californienne, n’empêche…

En ce premier semestre 2016, on a fait pas mal d’aller-retour sur le désert californien avec Bleached, Tracy Bryant ou encore Billy Changer. Et bien, un autre groupe vient compléter le palmarès et c’est Death Valley Girls. Le quatuor californien quasi-féminin (j’insiste sur le quasi car il y a un gars dans le groupe) avait marqué les esprits avec un premier album Street Venom en 2014 et ils récidivent avec un second album Glow In The Dark qui fera votre été.

Parmi les groupes de garage-pop californien, Death Valley Girls est celui qui se démarque en raison de leurs ambiances ténébreuses pour ne pas dire terrifiantes. Avec eux, il faudra s’attendre à un road-trip en direction de l’Enfer avec ses riffs qui grondent et sa voix féminine à la fois charnelle et démoniaque et ça fait son effet sur des morceaux brûlants comme « Disco » et « Death Valley Boogie ». Et lorsque les reverbs sont de sortie comme sur la noise-pop psychédélique de « Seis Seis Seis », c’est toujours ça de gagné. Et ça déménage. Enfin presque.

Si les compositions possèdent pas mal d’idées, il manque un petit truc pour les mettre en valeur, comme plus d’énergie et plus de surprise. Par exemple, on l’a vu venir le crescendo explosif du pourtant très enchanteur « Pink Radiation » ou encore le trop prévisible « Summertime ». Ne nions tout de même pas la volonté de ces mamzelles de nous botter le cul car elles se débrouillent plutôt bien. Jugez plutôt la triptyque bourrine « I’m A Man Too », « Love Spell » et le penchant glam de « Horror Movie » montrant que Death Valley Girls possède plus de couilles que la concurrence masculine.

De façon globale, Glow In The Dark est un album de garage-pop qui comporte pas mal de testostérones, c’est un fait. Mais ne crions pas au chef-d’oeuvre car si c’est un second opus avec beaucoup d’excellentes idées, Death Valley Girls manque quelque peu de piquant pour nous emporter davantage. Espérons qu’elles prendront plus de risques pour la prochaine fois.

Note: 7.5/10

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s