Eric Slick – Palisades

On avait laissé Dr. Dog avec deux albums nommés The Psychedelic Swamp et Abandoned Mansion l’an dernier et qui furent de bonne qualité, ce qui est une habitude pour eux. Cette année, un membre du groupe a décidé de s’exprimer en solitaire et c’est le batteur Eric Slick, contre toute attente, qui a décidé de frapper un grand coup. Le résultat se nomme Palisades (inspiré par la méditation) et croyez-moi sur paroles, c’est une sacrée bonne surprise.

Démarrant sur une introduction fuzzy et bien agressive nommée « You Became The Light », Eric Slick dévoile son univers bien particulier avec des arrangements élégants et psychédéliques de « The Dirge » résolument jangle-pop et « No ». Avec la participation d’Andy Molholt (Speedy Ortiz, Laser Background…), de Ricardo Lagomasino (Lithuania, Capillary Action…) et d’Alexandra Spalding (Avers), le batteur de Dr. Dog voit les choses en grand à travers des monuments soniques quasi-baroques comme « Slow Burn », le morceau-titre mais aussi « You Are Not Your Mind ».

Il suffit d’un tour de passe-passe bien orchestral avec le très 60’s « Evergreen » et d’une conclusion onirique et quasi-dramatique nommée « Into The Void » pour être impressionné par ce premier album solo d’Eric Slick enregistré dans le studio de Phil Elverum (Mount Eerie). En huit morceaux, le musicien américain a décidé de s’éloigner de l’univers de son groupe pour nous proposer une oeuvre aussi bien magique que mystique. Hallucinant.

Note: 8.5/10

Retrouvez Eric Slick sur Site / Facebook / Twitter

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s