Trevor Sensor – Andy Warhol’s Dream

Voici la nouvelle signature du label Jagjaguwar qu’est Trevor Sensor. L’artiste de Pittsburgh de 23 ans a été repéré par Dave Keuning, guitariste de The Killers, avant de le prendre sous son aile. Après avoir publié une poignée d’EPs, voilà qu’il nous présente son premier album Andy Warhol’s Dream.

Ce qui saute aux oreilles dès les premières secondes, c’est la voix excessivement rocailleuse de Trevor Sensor qui intrigue tout au long de cet opus. Son interprétation sec brille sur les instrumentations rétro allant de l’indie folk au rock’n’roll sur des titres vibrants comme « High Beams », « On Your Side » et « Stolen Boots ». Avec l’aide de Jonathan Rado (Foxygen), Brandon Darner (Imagine Dragons) et de Richard Swift (The Shins), le natif de Pittsburg revisite les ambiances vintage dignes de Bob Dylan et de Van Harrison sur « It Wasn’t Good Enough », « Sedgwick » ainsi que « In Hollywood, Everyone Is Plastic » sans aucune fioriture.

Après une ballade en guise de conclusion nommée « Starborne Eyes », Andy Warhol’s Dream est un premier opus d’un musicien de Pittsburgh rêvant de conquérir le monde. Pour l’instant, il commence à se faire une place et nul doute qu’il explosera véritablement avec ses prochaines livraisons discographiques si tout va bien.

Note: 7.5/10

https://open.spotify.com/embed?uri=spotify:album:2CEHxa0fIVCC71PzRIroGU

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s