Rostam – Half-Light

Après dix ans de bons et loyaux services, Rostam Batmanglij a décidé de quitter Vampire Weekend l’année dernière. Tandis que la nouvelle est déchirante, rassurez-vous, il sera bel et bien présent sur le prochain album du groupe. Espérons-le seulement. Entre temps, le guitariste et second cerveau principal du groupe en a profité pour travailler auprès d’autres musiciens et groupes comme Ra Ra Riot et HAIM mais aussi auprès du monde du R&B comme Frank Ocean et Solange. L’année dernière, il nous a offert un sublime opus aux côtés de Hamilton Leithauser (chroniqué ici), et voilà qu’il nous présente enfin son premier album solo intitulé Half-Light.

C’est dire qu’il était vivement attendu ce premier opus tellement ce Rostam était hyper-talentueux. On retrouve toute la synthèse de son succès à travers ces quinze morceaux de pop baroque aux arrangements peaufinés avec « Sumer » qui donne l’impression que Modern Vampires Of The City ne date de la veille, sans oublier « Bike Dream » et « Thatch Snow ». La voix presque chuchotée du bonhomme brille parfaitement sur des titres riches en sensations fortes comme « Never Going To Catch Me » ou encore les accents gospel de l’angélique « EOS » et sait se cantonner dans plusieurs genres.

Il n’hésite pas à envoyer un clin d’oeil à ses origines iraniennes sur les influences orientales de « Wood » et les percussions exotiques de « When » mais aussi à ses productions antérieures avec « Rudy » pouvant être une suite logique à « Diplomat’s Son » de son ancien groupe mêlant les ambiances aussi bien chaotiques (« Don’t Let It Get To You », « Warning Intruders ») que célestes (« I Will See You Again », « Don’t Let It Get To You (Reprise) » en version aérienne). Bien sûr, il peut compter sur la présence de Kelly Zutrau sur « Half-Light » mais également de sa fidèle collaboratrice Angel Deradoorian sur le R&B expérimental « Hold You » où il use de l’Auto-Tune.

En ouvrant son livre au monde entier, on arrive à retracer tout le parcours de Rostam Batmanglij à travers ce Half-Light où il offre sa vision du monde par rapport à la situation géopolitique et son orientation sexuelle mais aussi à travers ces innombrables influences musicales qu’il a su ingérer durant toutes ces années. Half-Light déborde d’inspiration et d’humilité

Note: 8/10

https://open.spotify.com/embed?uri=spotify:album:2eVtqdI1qU02LHrPH72Omq

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s