Halehan – Temple of Maia

C’est une nouvelle révélation indie folk venue tout droit de Bruxelles et elle se nomme Halehan. Âgé de 22 ans, le jeune auteur-compositeur-interprète avait fait ses premières armes dans différents groupes avant de partir étudier à l’Institute of Contemporary Music Performance de Londres afin de se perfectionner. Ce qui donne ainsi un sublime premier EP intitulé Temple Of Maia.

En cinq titres, on a affaire à la voix frêle mais puissante de Halehan qui brille sur ces compositions mélodiques et minimalistes à l’image de « Maia », « Whirlwind » mais aussi « Dragonflies ». On peut noter aussi la participation d’actes externes comme le producteur Walter Cornelius qui le fait sortir de sa zone de confort avec les sonorités électro froides et planantes que sont « Snow » mais aussi un duo avec Cecilia Ebba au sommet sur le mélancolique « Feather Light ». Ce qui fait de Temple Of Maia un EP plutôt mystique et romantique avec une esthétique irréprochable.

Note: 8/10

Retrouvez Halehan sur Facebook / Soundcloud

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s