Crescent – Resin Pockets

Dix ans. Dix longues années que l’on était sans nouvelles d’un des meilleurs groupes lo-fi qu’est Crescent après leur album Little Waves. Le groupe mené par Matt Jones s’était mis en pause le temps de se ressourcer afin de frapper à nouveau fort avec leur sixième disque intitulé Resin Pockets.

Normalement, lorsqu’un artiste ou un groupe disparaît longtemps, la plus grosse crainte est qu’il ait perdu la verve d’antan à cause du temps qui passe. Mais avec Crescent, c’est tout le contraire car les britanniques reviennent à la source de leur slowcore lo-fi à travers des ballades somptueuses et hantées qui ont fait leur réputation allant de « Get Yourself Tidy » à « AC30 » sans oublier les pièces intimistes de « I’m Not Awake », « Charlstone » et « Starlings » avec ce côté home-recording qui fonctionne à merveille.

Enregistré sur un 8-track, Crescent continue à nous impressionner avec leurs morceaux intimistes et bouleversantes et ce Resin Pockets vaut tout simplement le détour, surtout de la part des experts en matière de lo-fi britannique. Pour un come-back, c’est un sacré come-back.

Note: 8/10

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s