Antibalas – Where The Gods Are In Peace

Chez Daptone Records, beaucoup sont partagés entre Menahan Street Band, Budos Band ou encore The Dap-kings. Et puis, il y a Antibalas que presque personne ne calcule. Et pourtant, c’est une sacrée troupe que nous avons là car ils ont fait forte impression avec leur septième album en 2012 et cinq ans plus tard, ils récidivent avec leur nouveau disque Where The Gods Are In Peace.

Le combo de Brooklyn continue de nous balancer des bonnes vibes afrobeat mais avec une pointe d’universalité en prime. Et dès le premier titre de 10 minutes, « Gold Rush » vient annoncer la couleur en mettant le savoir-faire scénique d’Antibalas tout comme « Hook & Crook » qui avoisine les 9 minutes riche en tensions avec ses cuivres et percussions rutilants. Après avoir bien préparé le terrain, c’est au tour de « Tombstown » divisé en trois parties: une odyssée afrobeat beaucoup plus sombre et mystique mais ô combien dense et prenante à chaque note et chaque mesure. Ce nouveau disque d’Antibalas permettra de montrer le côté radical de leur musique qui est plutôt intéressant à souligner.

Note: 8/10

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s