black midi – Schlagenheim

A ce stade, je ne pense pas qu’il soit nécessaire de présenter black midi. Non ? Quoi qu’il en soit, l’énigmatique quatuor londonien s’est bâti une réputation scénique ces derniers temps et il y a de quoi s’intéresser à eux. Et c’est pour cette raison-là que leur premier album Schlagenheim est attendu comme le Messie pour cette année et on ne s’est pas trompé.

Ce qui a fait la réputation de black midi est tout simplement leur noise-rock teinté de math-rock et de post-punk pour un résultat des plus puissants. Girl Band et autres METZ n’ont qu’à bien se tenir car le groupe londonien est venu casser la baraque sur ce Schlagenheim. Et ils tiennent leur promesse dès les premières notes du math-rock noisy « 953 » avant que n’intervienne la voix nasillarde du guitariste Geordie Greep ou encore la folie rythmique des implacables « Reggae » et « Near DT, MI » faisant parler leur énergie surnaturelle.

Entre les riffs furieux, les lignes de basse vrombissantes et les rythmiques complètement folles sans oublier ce chant bien foufou rappelant quelque peu les groupes prog des années 1970, black midi fait preuve d’une incroyable aisance en contrôlant le chaos qui habille ces neuf morceaux. S’enchaînant avec une incroyable fluidité, Schlagenheim nous offre que des bombes soniques totalement déjantées comme « bmbmbm » et « Years Ago » tandis que le calme peut venir pointer le bout de son nez sur l’épopée de 8 minutes intitulée « Western » où apparaît même un banjo. En fin de compte, c’est la fougue qui l’emporte notamment sur les dernières secondes bien électriques de la conclusion nommée « Ducter » qui est le résultat d’une montée en puissance bien trop contrôlée avant de lâcher prise une bonne fois pour toutes.

Au final, black midi s’est bien fait attendre et on est en aucun cas déçu, bien au contraire. Le groupe londonien vient de signer un des disques les plus forts pour ce premier semestre 2019 et remplit tous les critères pour devenir les quatre fantastiques de la scène noise-rock britannique.

Note: 10/10

Retrouvez black midi sur Facebook / Twitter / Soundcloud