Grouplove – This Is This

L’année dernière, Grouplove avait signé son grand retour avec leur quatrième album du nom de Healer qui leur a permis de rencontrer un succès plutôt honorable. La suite, on la connaît, la pandémie a éclaté et cela a laissé peu de chance au groupe californien de partir en tournée et était contraint de se confiner comme 99% de la population. Cela a donné naissance à un nouveau disque nommé This Is This paru un an plus tard presque jour pour jour.

Personne n’avait vu venir le coup de l’album surprise et pourtant, Grouplove l’a fait. Le quintet mené par la voix pleine de caractère de Hannah Hooper viendra mettre les bouchées avec des tueries grungy telles que l’introduction du nom de « Primetime » mais aussi « Scratch » et « Just What You Want » en compagnie de Dani Miller de Surfbort où ils décident de s’en foutre et de tout envoyer chier comme bon leur semble.

Au milieu de rares moments d’accalmie comme les allures 70’s de « Deadline » et du slow-jam « Oxygen Swimming » qui nous permettent de respirer un bon coup, This Is This est une collection de bastos musical où Grouplove en a gros sur la patate. C’est notamment le cas de « Seagulls » et « Shake That Ass » qui n’est pas un tube taillé pour les clubs où l’on pourra twerker ironiquement parlant mais le groupe ressort les gros riffs et une section rythmique salvatrice tandis qu’Hannah Hooper chante comme si sa vie en dépendait. Ce disque surprise se clôture avec un « Shout » où ils assurent un compromis entre passages soft et d’autres plus noisy montrant cette dualité à laquelle ils luttent avec maîtrise. Qu’il en soit ainsi.

Note: 7.5/10