Mope City – Within The Walls

Il y a des groupes qui ont un style musical inclassable et indéfinissable. C’est notamment le cas pour Mope City qui est un quatuor australien et qui fascine pour sa musique si originale et spectrale, que l’on retrouve sur leur nouvel album intitulé Within The Walls.

Amaya Lang, Matt Neville, Nick Johnson et Shaun Donovan rebranchent les guitares et les rythmiques enfumées pour nous entraîner de nouveau dans l’au-delà. Entre indie rock slacker, rock psychédélique, art-rock et post-punk détaché, Mope City nous met sens dessus dessous avec des titres léthargiques et comateux tels que « Don’t Understand The Shorthand » ou bien encore « Rocket Surgery » et « Trapped As A Child » où le tandem vocal Lang/Neville se sent possédé en nous aliénant de la meilleure des manières.

Provoquant cette sensation d’enfermement, comme l’atteste le titre de l’opus, Mope City est remarquable pour ses compositions volontairement confuses et déstructurées qui se font entendre sur « A Mannequin Head Smiled (A Mannequin Head Smile) » ou bien sur « Umbilichord » et « Figure In My Peripheral ». Le groupe australien continue à développer son lot de mystères avec « Delineate & Dilate » et « When X Means Y » qui feront parler leur originalité hors pair. Une fois de plus, avec Within The Walls, Mope City reste inclassable.

Note: 8/10