Meatbodies – 333

Le trio garage le plus déjanté est de retour. Il s’agit de Meatbodies, illustre groupe formé par Chad Ubovich (éternel collaborateur de Mikal Cronin), qui n’a pas donné signe de vie depuis leur disque Alice paru en 2017 (chroniqué ici). Quatre ans plus tard, le groupe californien est de retour pour nous jouer un mauvais tour avec 333.

Voici venir sept nouveaux titres monstrueux où Meatbodies ira asseoir sa petite notoriété. 333 est un parfait concentré de garage-rock, de hard-rock, de glam et de rock psychédélique qui fait son effet dès le premier morceau intitulé « Reach For The Sun » avec ses riffs de guitare qui grondent avec beaucoup d’autorité et cet atmosphère enfumé rappelant aussi bien Brian Jonestown Massacre que Spacemen 3.

Vous l’aurez compris, Meatbodies nous en fait voir de toutes les couleurs. Ce n’est pas un hasard si le trio s’aventure aussi bien auprès du groove zeppelinien du trippy « Let Go (333) » que du trippy et du psychédélique « Nighttime Hidden Faces » en passant par l’instrumental halluciné de « Eye Eraser ». Après nous mettre sans dessus dessous avec cette tempête musicale de « Cancer » et de « Hybrid Feelings », le supertrio californien calme un peu le jeu avec « The Hero » rappelant quelque Beck dans l’âme mais synthétise ce 333 décidément hétéroclite en montrant toute leur versatilité. Préparez-vous à être chamboulés.

Note: 8/10