Marissa Paternoster – Peace Meter

Une chose est sûre, c’est que Screaming Females a un profond impact sur la scène indie punk américaine. Le trio de New Jersey mené par la flamboyante Marissa Paternoster possède une discographie en béton. Et justement cette dernière a décidé de se lancer en solo afin de se tester avec l’arrivée de son premier album intitulé Peace Meter.

Comme il faudra s’y attendre, Marissa Paternoster s’éloigne musicalement de ce qu’elle a pu établir avec Screaming Females. Sur Peace Meter, la guitar hero se lance dans une psych-folk ténébreuse et baroque qui est exprimée sur des compositions denses telles que l’introduction nommée « White Dove » plantant le décor avec soin qui fera également son effet sur la ballade brumeuse et émouvante nommée « Balance Beam ».

De l’autre côté, Peace Meter est aussi remarquable pour des morceaux plus synthpop aux ascensions 80’s à l’image de « I Lost You » ou de « Sore » des plus rythmés. Marissa Paternoster n’abandonne pas ses origines avec le percutant « Black Hole » avant de sortir de sa zone de confort avec son interprétation se faisant plus émouvante avec son vibrato et ses modulations vocales plus libératrices que jamais. C’est notamment le cas pour « Shame » et « Running » qui sauront nous enivrer avant de terminer sur une conclusion des plus solennelles qu’est « Promise » montrant la leader de Marissa Paternoster plus reluisante qu’à l’accoutumée.

Note: 8.5/10