Model/Actriz – Dogsbody

On a beau entamer l’année 2023 mais cela n’empêche pas d’être aux aguets lorsqu’il s’agit de mettre en valeur les révélations de cette année. On en veut pour preuve Model/Actriz qui nous vient tout droit de Boston mais qui est basé à Brooklyn depuis plusieurs années maintenant et prêt à faire un grand impact sur la scène indie actuelle. Le quatuor compte s’imposer avec leur premier album bien fracassant du nom de Dogsbody.

Imaginez une fusion entre Liars, The Jesus Lizard et Nine Inch Nails, vous obtiendrez la musique nihiliste mais ô combien incisive de Model/Actriz qui fait des merveilles à travers ces dix compositions brûlantes et acides. L’interprétation habitée de Cole Haden réussit à s’adapter du mood musical et ce dès le départ avec « Donkey Show » définitivement inquiétant avant de lâcher les chevaux sur ce jeu sexuel bien vicieux exprimé sur « Mosquito » où on se surprend à s’écrier: « With a body count higher than a mosquito » comme si notre vie en dépendait.

N’allez donc pas chercher un faisceau de lumière au programme de ce Dogsbody. Model/Actriz privilégie les surprises tandis que Cole Haden, nouveau porte-parole de la communauté queer, sait alterner ronronnements sensuels et grognements terrifiants notamment sur les étrangement dansants « Crossing Guard » ainsi que « Slate » qui forment une incroyable dyptique avant d’enfoncer dans les ténèbres et l’hystérie la plus pure. Cette bande-son apocalyptique finement illustrée sur « Amaranth » et sur « Pure Mode » est une sorte de catharsis pour le quatuor américain qui erre vers des contrées bien flippantes sur les expérimentations sonores de « Sleepless » avant de trouver la lucidité sur la conclusion émouvante nommée « Sun In » où le protagoniste voit cette dure réalité et l’accepter telle qu’elle l’est afin de repartir à zéro.

À travers cette tempête d’émotions, cette bête de foire musicale qu’est Dogsbody à la fois chaotique et organisé réussit à nous faire frémir de la première à la dernière note. Model/Actriz est en passe d’incarner le renouveau du courant no-wave avec cette énergie dérangée et survoltée où Cole Haden exorcise sa douleur la plus profonde et la plus subversie qui soit afin de donner naissance à un chef-d’œuvre nihiliste brillant sur tous les points.

Note: 9/10

Retrouvez Model/Actriz sur Facebook / Twitter / Bandcamp