LUMIÈRE – Glam

Depuis 2016, LUMIÈRE sort des sentiers battus avec une poignée de sorties remarquables. Le musicien montréalais continue de prendre de l’ampleur avec sa musique qui ne laisse personne indifférent, comme l’atteste l’arrivée de son nouvel album intitulé Glam.

Comme son nom l’indique, LUMIÈRE décide d’assumer définitivement son amour pour le glam-rock à travers ces treize nouveaux titres flamboyants et un brin excentriques. On est en plein dedans dès le départ avec « Rock Band » sentant bon les années 1970 et la grandiloquence sans compter ses qualités d’auteur-compositeur-interprète qui se font également ressentir sur les hymnes riches en strass et paillettes que sont « Petit fruit » un brin jazzy ou encore « Liszt-o-mania » (qui n’est pas une reprise d’un certain quatuor versaillais) et le splendide « Chanson en péril ».

Avec Glam, la grandiloquence est permise et c’est sans compter sur les textes superbement imagés de LUMIÈRE. Entre les moments jubilatoires que sont « Sacrifice » ou bien même « A quoi tu penses » et d’autres plus crus et percutants comme « Rock steady » sans oublier « Sur un banc », le musicien montréalais n’est jamais avare en terme d’inventivité. Tantôt soulful (« Etre humain ») tantôt introspectif et mélancolique (« Maman », « Chapeaux de roue »), les multiples facettes de LUMIÈRE sont explorées sans jamais renier son côté exubérant qui lui donne un certain statut. Et en ce sens, Glam est une réussite artistique de sa part dont beaucoup devraient prendre exemple.

Note: 7.5/10