The Reed Conservation Society – Pylônes

Beaucoup d’entre nous ont découvert The Reed Conservation Society à travers trois EPs des plus élégants. Le duo composé de Stéphane Auzenet et de Mathieu Blanc nous avait incroyablement envoûté avec leurs compositions pop taillées sur mesure. Ce n’est pas un hasard si ils étaient attendus au tournant avec leur premier long-format nommé Pylônes.

Pour cette nouvelle aventure musicale, The Reed Conservation Society se met au français. À travers ces onze nouvelles compositions, le duo pourra aussi compter sur la participation de Yann Arnaud aux manettes pour mettre en relief leurs rêveries pop telles que « À Cœur Joie » qui ouvre le bal avant de prendre le large avec « Laïka » et « Aux rochers rouges » aux arrangements sophistiqués qui n’auront pas fini de nous enivrer.

Comptant également sur Natacha Tertone pour nous enivrer sur « La nage indienne » et sur « Le mont de piété », The Reed Conservation Society reste toujours aussi élégant et mélodique. Pylônes continue de nous transporter vers de nouvelles contrées sur « Molly » ou sur « Petit coefficient » romantiques à souhait malgré un monde en train de s’effondrer sous nos yeux tout comme sur « Elme dans le désert ». Une chose est sûre, c’est que The Reed Conservation Society confirme sur la scène avec un premier album somptueux et riche en sonorités en tous genres.

Note: 7.5/10