Martha Skye Murphy – Um

Cela fait depuis 2019 que le nom de Martha Skye Murphy est sur les lèvres de chaque mélomane musical qui se respecte. La musicienne londonienne était sortie des sentiers battus avec une poignée d’EPs lui ayant permis de connaître un succès d’estime grandissant au fur et à mesure. Plébiscitée par la presse spécialisée et le public, l’arrivée de son premier album est un événement en quelques sortes et voici enfin venir Um.

Comptant sur la participation du talentueux Ethan Flynn derrière les manettes, Martha Skye Murphy enfonce le clou en présentant son univers absolument magnétique en dix titres immersifs si on ne prend pas en compte la courte et onirique introduction instrumentale du nom de « First Day ». Marchant sur les pas de Kate Bush, de Björk mais aussi de Julia Holter, son art-pop aussi spectral qu’enchanteur enivrera plus d’un que ce soit sur « Pick Yourself Up » mais aussi sur les arrangements orchestraux de haute volée de « Theme Parks » et de « Spray Can » avec sa conclusion glorieuse tandis qu’elle nous fascine avec son écriture aussi bien surréaliste qu’attachant.

Avec Um, Martha Skye Murphy déchainera encore plus les passions allant des ambiances glaçantes sur « IRL » à d’autres plus inquiétantes comme sur « Kind ». En détaillant sa lutte pour trouver sa place dans un monde qu’elle ne comprend pas toujours, l’artiste pluridisciplinaire londonienne déjoue les pièges en musique avec tant de malice notamment lors des écoutes de « Call Me Back » et de « The Word » avant de convier Ryan Montgomery le temps d’un « Need » atmosphérique ou encore Claire Rousay sur l’instrumental cristallin nommé « Forgive ». Elle en ressort ainsi victorieuse avec ce premier album répondant à toutes ses promesses et lui permettant de présenter son univers enchanteur qui n’en finira pas de nous ensorceler pendant longtemps.

Note: 8/10